L'histoire du lycée professionnel Léon Blum commence dans les années 1960. A l'époque des formations professionnelles en mécanique et en maçonnerie sont regroupées au Collège d'Enseignement Technique des Minimes dans le centre ville de Draguignan. Ce sont, sans doute, des C.A.P. qui y sont préparés.

Les C.E.T. sont une évolution des Centres d'Apprentissage (créés en 1944) en 1959, qui deviendront, à leur tour, des Lycées d'enseignement Professionnel, puis des Lycées Professionnels en 1985.

Jusqu'en 1981, le C.E.T. (ou L.E.P.) des Minimes abrite des formations professionnelles pour garçons; C.A.P. et B.E.P. mécanique et C.A.P. Maçonnerie. Il a aussi un internat. Il draine des jeunes de tout l'Est Varois.

En 1981, le site actuel du 1111, Bd Léon Blum ouvre ses portes, les formations du centre ville y sont transférées. Cependant l'Internat restera encore quelque temps en centre ville.

A partir du transfert, le lycée va se diversifier. De nouvelles formations vont être créées ;  vente, hôtellerie restauration, sanitaire et social.

En même temps, le Lycée d'Enseignement Professionnel Léon Blum est devenu mixte.

Depuis le lycée a suivi de nombreuses évolutions:

  • à la rentrée de septembre 1985 création du Baccalauréat professionnel, avec sa première session en 1987,
  • en 2000-2001, construction d'un nouveau bâtiment avec des salles informatiques, une salle de réunion et une cafétéria,
  • début de la restructuration en 2008, avec la destruction des anciens ateliers et la construction d'un nouveau bâtiment qui abrite les nouveaux ateliers de mécanique, de carrosserie, la cuisine et le restaurant pédagogique et la restauration scolaire..
  • départ des formations du bâtiment au lycée du Val d'Argens au Muy en septembre 2009
  • Septembre 2010 : fin des travaux de restructuration de l'externat. Les élèves sont accueillis dans les nouveaux locaux. Seul l'internat doit encore être restauré.
  • Eté 2014 : achèvement de la restructuration. L'internat sera en travaux pendant un an et les élèves accueillis dans les lycées Jean Moulin (Draguignan), Thomas Edison (Lorgues) et au collège Ferrié (Draguignan)